Télécharger
CR Semaine route et VTT Drôme.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

Semaine route et VTT CCL dans la Drôme, Camping le Glandasse, à Die.

4 Jours du 16 au 20 mai 2022.

Etaient présents : Pierre, Antoine, Claude, Brigitte, Christian, Bruno, Charley, Brigitte, Bernard et Michel B Les routiers ; Jacques, Jeannot, Rolland et Louis. Pierre a pris le remorque du club avec 6 VAE et un vélo de route. Arrivés lundi, à l’heure du repas au camping, nous avons la surprise de pouvoir disposer de nos bungalows, Juste le temps de nous installer et de nous équiper, nous voilà partis depuis le camping faire un petit tour de mise en condition de 25km qui déjà a été prometteur. La forêt est belle il y a de bonnes montées, mais aussi de très belles descentes sur des petits sentiers. Le tracé du jour comme ceux des jours suivants ont été préparés par François, nous avons plus qu’à les charger dans nos GPS. Paysage autour de Die, la Drôme et le massif du Glandasse au fond.

Mardi, c'était notre première grande journée de VTT, nous chargeons le tracé de François le numéro 2 dans nos gps, partis pour 41km.et 1200m de dénivelé sur les hauteurs de Die. Passage difficile, les agriculteurs du secteur bouchent les passages. Moto abandonnée au bord de la route La montée pour arriver dans les prairies a été longue

.Pour aller à la croix de St Justin nous ne passerons pas, au pas du Corbeau jugé trop dangereux pour certains, mais un détour agréable nous y conduira. Nous ne passerons pas le pas du Corbeau avec nos VAE. Ensuite ce sera une longue descente sur un étroit sentier à flanc de montagne où il ne fallait pas se louper car il y avait du vide sur un côté. Nous sommes tous arrivés en bas sans encombre jusqu'à Die ou nous avons apprécié une bière bien fraîche. Distance 43km et 1250m de dénivelé. Croix de Saint Justin Die

Mercredi, les troupes sont fatiguées la journée d’hier à été éprouvante pour tout le monde, c’est pourquoi les VTTistes choisissent de faire le tracé destiné à vendredi le numéro 5 qui fait 27km. Mais voilà, nous sommes trois à vouloir visiter la région, Claude, Brigitte et Michel B, nous partirons faire de la route. Nous avons pour objectif, de monter les 20km d'ascension depuis Die jusqu'au col du Rousset. Non pas avec des vélos de route mais bien nos VTT équipés des gros pneus bien crantés

Il nous à fallu 2h30 pour franchir le tunnel qui débouche dans le Vercors. La station du Rousset étant bien calme nous décidons de faire 10km supplémentaire pour aller manger à Vassieux, haut lieu de la résistance. Il fait chaud, mais durant la descente du retour, arrivés à Chamaloc nous nous rendons compte que la température est montée au moins de 2 crans, c'est comme si nous étions en été. Pour varier et puisque nous sommes à VTT, nous bifurquons sur Romeyer par un DFCI avant de retrouver Die puis notre camping, avec dans la tête une idée fixe, se baigner dans la piscine. Belle sortie route de 67km et environ 1300m de dénivelé.

Jeudi, le temps passe très vite c’est déjà jeudi, ce sera notre dernier jour de VTT, car demain nous libérons les bungalows avant de rentrer chez nous. Aujourd'hui nous avons changé de secteur, les parcours de François n’étant pas adaptés à nos conditions physiques, nous roulerons autour de Marignac en Diois, sur un tracé balisé N° 21, trouvé à l'office du tourisme de Die. Ce parcours était encore bien vallonné, avec en prime de longues montées dans la forêt, puis une descente dans la vallée pour rejoindre Die. Cette journée a encore été très chaude. Les GPS donneront pour ceux qui n’ont pas fait le tracé en entier 38km et 760m de dénivelé, pour les autres 43km et environ 1000m de dénivelé.

La soirée se terminera par une bodega améliorée, suivie d'un repas de fin de séjour avec tout ce qu'il faut, paella, fromage et dessert. Sans compter la bonne humeur et les discutions animées entre vététistes et les routiers, chacun allant de son anecdote sur le séjour. Nos amis routiers ont également fait de belles et longues sorties dans le Vercors mais aussi dans la Drôme Provençale et comme nous les VTTistes ils ont souffert de cette chaleur un peu trop précoce pour la saison. Nous ne manquerons pas de rappeler qu'il n'y a eu aucune casse ni accident durant ses 4 jours intenses, ni sur les pistes ni sur les routes. Deux chutes sans conséquences une de Charley, tombé à l’arrêt en retournant son vélo et une impressionnante d’Antoine qui a eu le chance d’être retenu par des ronces qui lui ont évité de débouler dans la pente. Merci à Pierre à Claude à Jacques à Brigitte… à tous les participants, à Didier et François qui ce sont décarcassés pour que tout se passe bien et tout c’est vraiment bien passé. Michel Billon