LE PROGRAMME 2019 du CCL

PROGRAMME PREVISIONNEL DES ACTIVITES 2019

 

 

Manifestations spécifiques

 

 

·         décembre 2019 : Assemblée Générale –Jacques, Rémi, les responsables route et VTT, Paul.

 

·         En cours d’année : participation du Club à des randonnées route ou VTT organisées par des clubs voisins : Responsables route ou VTT

 

·          En cours d’année : participation du Club à des cyclo sportives  G-O ; Christophe R

 

 

 

LE PROGRAMME 2019 du CCL:  déjà réalisé

RANDO VTT DE LA TOUR D'AIGUES: 13 octobre
Oups ! parti tout seul
Belle rando ce matin à la Tour d'Aigues. J'ai fait le 35km (1000m D+) avec beaucoup de singles, des montées sur DFCI (qqfois caillouteuses) mais aucun passage trop technique ou trialisant.. 
J'ai retrouvé Didier au ravito qui est parti + tôt et qui a fait le 45 km mais s'est retrouvé à court de batterie à 10 km de la fin.
Plateau repas à l'arrivée : lentilles- saucisses, fromage, raisin ,pain  et vin. Pas mal pour 7 euros.. (si inscription au départ 9€)
Cri
Je confirme que la Rando est très belle et pleine de singles et de sous-bois, sauf sur la boucle supplémentaire du 46km qui comporte principalement des DFCI très pentus et un single dans une sente trialisante aux pierres droites qui secouait fort. Les chasseurs y étaient aussi nombreux.
Avec 1339m de dénivelée et 46km en 3h25, je confesse avoir vraiment abusé de l’assistance et les derniers 9 km sans assistance n’ont pas été trop pénibles car très majoritairement en descente.
Un super rapport qualité prix même avec une inscription FFVélo sur place à 9€ comptant au-delà du repas complet à l’arrivée, 3 ravitos avec jambon, rillettes, fromage, abricots secs, figues, raisins, bananes, etc. Où j’ai bien passé une demie-heure en cumulé!!!
Une grosse mobilisation était présente avec plusieurs dizaines de bénévoles impliqués dont une importante bande de scouts de France et des Sapeurs-Forestiers. C’est une idée à creuser.
Un départ avant 8h était souhaitable pour éviter des embouteillages, d’où mon départ seul
A renouveler avec vous en sortie-journée du jeudi.

Didier 
Notre rando VTT "La Lambescaine"  édition 2019 à été un véritable succès !

Tout y était :  commençons par les participants : 638 au total (record battu !) dont 138 de moins de 18 ans,
La météo particulièrement clémente,
Les circuits qui ont été tous très appréciés, 
L'ambiance qui à été, tout le long de la matinée, sportive et conviviale, 
Le bilan financier intéressant
Et bien sur, l'organisation qui a été aussi très largement appréciée par les participants. 

Ceci nous le devons essentiellement à la participation de tous ceux qui ont œuvré partiellement pour certains par rapport à leurs contraintes personnelles, complètement pour d'autres qui ont pu se libérer, mais c'est grâce à vous tous que nous devons ce succès. Il est néanmoins dommage que tous les adhérents n'aient pas répondu présent car il nous a manqué quelques personnes dimanche.

Bien sûr tout n'a pas été parfait, nous avons identifier quelques aspects qu'il faudra sans doute améliorer. Mais nous avons tous la volonté que l'édition 2020 soit aussi un franc succès. 

Bravo et merci encore à tous. 
À ce titre, tous les membres du bureau et son président vous remercient particulièrement de votre active participation.
Bonne fin d'année à vous tous et au plaisir de nous retrouver sur les routes et les chemins et à notre Assemblée Générale en Décembre.
Bien amicalement.
Les membres du bureau.

 

FORUM DES ASSOCIATIONS:

Le CCL a participé au Forum des Associations -Notre stand ouvert toute la journée n'a pas rencontré le succès escompté.

4  cyclistes sur route et 5 ou 6 vététistes plus ou moins motivés.

Dommage: Le CCL remercie les quelques bénévoles qui ont tenu le stand durant toute cette journée. Il est regrettable que sur 50 adhérents il n'y ait eu que 7 volontaires pour tenir le stand. Cela sent l'automne au CCL

 

 

La Jacques Brasseur du 31 août 2019 : 12 cyclistes et 4 chauffeurs

10 cyclistes qui souhaitaient en découdre étaient à l’heure au rendez-vous de 6h30 à la mairie : Roland, Jeannot, Olivier M. et son fils Corentin, Bernard, Pascal, Jacques, Silvère, Gérard H. et V. Deux autres nous ont rejoints après Jouques : Gérard S. et JCC.

 

Un peu de retard au départ car pour des besoins inopinés il a fallu changer de voiture suiveuse, JMS, notre chauffeur accompagnateur, préférant prendre sa voiture toute neuve plutôt que celle de Jeannot prévue à l’origine. Donc transbordement des sacs, du matériel , de la nourriture et des boissons d’une voiture à l’autre. Une fois ce petit soucis logistique réglé le groupe de 10 part selon l’itinéraire prévu sous une météo fraîche, mais pas moins agréable. Petit arrêt complément d’eau à Jouques où peu de temps après le groupe passe de 10 à 12 routards comme noté précédemment. A Rians nous continuons sur Esparon pendant que JMS achète croissants, pains au chocolat et baguettes. A 5 kilomètres environ de Mazaugues nous retrouvons notre chauffeur accompagnateur et décidons, compte tenu de l’heure déjà bien avancée, de ne faire qu’un seul arrêt restauration, un brunch en quelque sorte, pour essayer de récupérer un peu de notre retard. C’est donc avec bon appétit que nous engloutissons viennoiseries, jambon, camembert, bananes, chocolat noir et….les figues bio gentiment apportées par JMS et provenant de son jardin.

 

C’est à ce moment que nous entrons en contact avec notre ami Mimi, second chauffeur, sur place au Lavandou depuis le matin. Il avait pour mission, entre autres, d’essayer de trouver un restaurateur qui pourrait accueillir 16 personnes entre 15h00 et 15h30, nouvel estimé de notre arrivée à destination. Mimi nous apprend alors qu’après 14h45 il ne serait plus possible d’avoir un repas conventionnel et qu’il ne pourrait rien réserver passé cette limite. Munis de cette information nous décidons de continuer notre périple nous disant qu’il serait toujours possible de trouver un snack ou une boulangerie pour nous mettre un petit quelque chose sous la dent. Vers Puget-Ville JCC, Gérard S. et Corentin décident de prendre les devants et partent à leur rythme sur Le Lavandou. Ils passent le Babaou et constatent que le jeune Corentin est en grande forme, même si c’est la première fois qu’il effectue une aussi longue sortie. Non seulement il a pris leur roue sans problème, mais en plus de cela il les a laissés sur place dans la fameuse montée. Arrivés au Lavandou ils devront nous attendre environ 45 minutes mais en ont profité pour se baigner dans une eau délicieuse alors que le reste du groupe a dû renoncer à ce plaisir, faute de temps.

 

En ce qui concerne les 9 autres routards la fin du parcours s’est effectuée sans problème majeur. Nous étions un peu à court d’eau fraîche car il faisait chaud mais arrivés en haut du Babaou nous avons constaté qu’il y avait un petit air frais et surtout l’absence totale de moustiques et taons.

 

Photo traditionnelle à Bormes-Les-Mimosas, sans nos 3 précurseurs déjà les pieds dans l’eau de mer.

 

Au Lavandou nous avons rejoint Isabelle C., notre 3ème chauffeur, et Mimi. Nous avons aussi trouvé une brasserie qui ne servait plus de repas mais nous a quand même régalés d’une bière bien fraîche, crêpes sucrées ou glaces. Puis se fût le moment de rejoindre les différentes voitures et de rentrer sur Lambesc où nous sommes arrivés vers 20h00. Olivier et Corentin sont rentrés de leur côté, Madame Madona, le 4ème chauffeur, étant venue passer la journée au Lavandou.

 

En résumé :

  • excellente journée malgré diverses péripéties, le tout dans une bonne ambiance

  • pour l’année prochaine prévoir, si possible, davantage de pain (1/2 baguette par personne) et de l’eau gazeuse

Enfin, merci à tous nos chauffeurs pour leur disponibilité, à Jeannot pour son excellent café et son délicieux rosé bien frais, à tous ceux qui ont œuvré à la réussite de cette sortie, dont notre cher Président.

 

Merci aussi, à ceux qui en ont pris, de bien vouloir mettre les photos sur le site.

 

Vivement la JB 2020 !

 

Gérard V.

La traversée des Pyrénées: du 9 au 16 juillet 2019

 

Cela valait vraiment la peine d'attendre, tant les paysages étaient magnifiques et la météo favorable. Partant d'Hendaye, je traversais le Pays basque toujours aussi vert, laissant ensuite les Hautes-Pyrénées (vraiment hautes), puis je glissais vers Perpignan en faisant un crochet par l'Espagne.

Pascal s'est joint à moi pour partager les cols pyrénéens sur deux journées : j'en garde un excellent souvenir et je le remercie de m'avoir accompagné dans cette partie, tout autant que pour son hospitalité.

L'entraînement a été long et difficile, et il m'a été très agréable de pouvoir rouler avec le Cyclo Club Lambesc pour mes sorties longues.

Mon épouse a été formidable en assurant toute la partie logistique, me laissant comme seule préoccupation d'appuyer sur les pédales.
Il me faut aussi remercier le mécano qui a préparé un vélo fiable, avec lequel je n'ai eu aucun souci.

Côté chiffres : 367 km à vol d'oiseau, mais 811 km par la route des cols.

Gérard H

SORTIE VTT EN CAMARGUE : 14 juillet : 6 participants

9h -à la station de pompage nous étions 6 sur nos vTT : 

4 VTT : Claude, Joelle, Michel, Bruno

2 VAE : Pierre et paul

Une petite pensée au départ pour notre ami Charley qui, avec son traitement, ne peut pas trop aller au soleil et ce matin le soleil brille mais un petit vent frais nous permet de rouler très agréablement....Les marais sont asséchées vers le départ mais vers Beauduc la mer a emportée les digues et le beau parcours de Claude est impraticable. Il a beau essayé --il y a beaucoup d'eau et de boue et on s'enfonce dangereusement.  La mer a repris ses droits et le phare de Beauduc est maintenant sur une île, inaccessible.

Retour vers Beauduc....on longe la mer en direction du phare de la Gacholle-

Baignade l'eau est fraîche --Beaucoup de Wind-surfs- C'est beau tout ces cerfs-volants.

Repas le midi au mas Bertrand -accueil chaleureux----la côte de taureau XXL est toujours aussi bonne

Belle journée agréable

Petit tour : 30 km et dénivelé de 19m

Paul

 

Soirée Repas à la Table de Chez Nous le samedi 29 juin : 16 participants

à 20 h, regroupement général du peloton dans le jardin autour d'un apéro bien frais : un petit morito bien frais avec des amuse gueules.

Nous avons bu à la santé et au prompt rétablissement de Daniel G.

Une belle table nous était réservée et la mise en route des humidificateurs nous a apporté un peu de fraîcheur.

Repas fraîcheur avec les carpaccios en entrée---la viande un délice et certains ont apprécié le dessert.

Beau moment de convivialité au CCL. Ceux qui ne sont pas venus ont eu tort.

Bonnes vacances à tous

Paul

 

 

 Tour du Grand Luberon du 27/06 : 9 participants.

07h30 au départ de Cadenet: Jacques, Jeannot, Jean Claude L, Gérard S et son fils Maxime,

Sylvère, Gérard V chez qui j'avais laissé mon véhicule et moi.

Roland qui venait de Lambesc en vélo ( ainsi que Sylvère ) est un peu en retard, nous le retrouvons à l'entrée de Lourmarin. Gérard S nous fait traverser la combe rapidement à la poursuite de Jeannot et Jacques qui avaient pris un peu d'avance. Nous les rejoindrons après le Pointu. Les conditions sont bonnes il ne fait pas encore trop chaud et la descente ombragée après Auribeau est magnifique.Nous arrivons à Céreste à 10h 20 et attaquons la montée vers le Col des Aires après avoir ravitaillé en eau. Chacun son rythme dans cette longue ascension au revêtement rugueux. Regroupement au sommet et descente sur Vitrolles; Nouveau ravito. Les 2 J continuent vers Peypin et nous ne les reverrons plus car en arrivant dans ce village bien nommé Gérard V crève roue avant. Après réparation retour rapide vers St Martin, La Bonde ,Ansouis où les attaques Père- Fils sont légion, bien relayées par JC

et Sylvére. Après Villelaure retour sur Cadenet, Sylvère rentre sur Lambesc  et je rejoins mon véhicule chez Gérard. Il était presque midi et il était temps d'arriver. Depuis Cadenet et retour chez Gérard, 87,5 kms à 23,5 de moyenne pour 1240 m de déniv.

En passant à Lourmarin nous avons eu une pensée pour notre ami Daniel ( c'est vrai que la route est très sale ) et je lui souhaite un prompt rétablissement et beaucoup de courage.

Daniel T.

22 juin 2019 sortie annuelle au Ventoux : 6 participants

Au départ nous devions être 8 pour cette sortie mais au dernier moment Jeannot a dû annuler pour cause de décès d’un proche et Daniel C. a craint pour la météo. Une pensée envers Jeannot pour l’accompagner dans cette épreuve et un petit clin d’œil à Daniel pour lui confirmer que la météo a été très belle, pas une goutte de pluie, juste un ciel un peu plombé quand nous étions aux abords du chalet Reynart. Daniel change de grenouille, elle est surement vieille, ou met la dans un bocal plus grand, avec une jolie échelle,  car elle s’ennuie et te raconte n’importe quoi !

 

Donc ont participé à cette sortie : Gérard H. parti en vélo dès les premières lueurs de l’aube, Gérard S., Roland, Pascal, moi et notre accompagnateur bénévole, Jacques. Ce dernier groupe de 5 avait rendez-vous à 6h20 à la mairie pour un départ à 6h30. Objectif tenu.

 

A 7h45 nous étions à Mazan et à 8h00 enfourchions nos montures direction le géant de Provence. La température était idéale. Par contre énormément de monde, surtout des étrangers venus pour un week-end ou une semaine vélo dans la région. Parmi eux 2.000 belges, beaucoup d’allemands, d’anglais et de néerlandais. Des motards de leurs organisations étaient sur place ainsi qu’un service d’ordre, des ravitaillements et des services de santé. Fort heureusement en ce qui concerne ce dernier point car il y a eu pas mal de casse. Pas moins de 4 infarctus, dont un malade dans un état critique évacué en hélico, lorsque nous sommes passés au chalet Reynard.

 

Les premiers arrivés au sommet ont été Roland (1h53) et Gérard S. (environ le même temps). En ce qui me concerne 2h08, identique à l’an dernier (j’avais mis 2h09, de même que mon ami Bernard C., qui nous a manqué cette année). En ce qui concerne Pascal, il n’était pas très en jambes et a préféré s’arrêter au chalet Reynard. Gérard H., quant à lui, grimpait les 6 derniers kilomètres quand nous redescendions du sommet. Regroupement général au chalet Reynard pour rouler ensemble jusqu’à Sault et déjeuner à « La Promenade ».

 

Ensuite les 2 Gérard (H et S) ont regagné Lambesc en vélo alors que le reste du groupe est parti en direction de Mazan, en passant par les gorges de la Nesques. Arrivés au point de vue dominant les gorges nous sommes tombés nez à nez avec un jeune sanglier, pas farouche du tout, et un groupe de jeunes étrangères très sympathiques. Après quelques photos nous avons rejoint Mazan à vive allure. Un bon  demi dans notre café habituel pour finir en beauté cette splendide journée et départ vers 16h00 sur Lambesc où nous attendaient déjà les 2 G.

 

En résumé : magnifique journée et très belle sortie. Un grand merci aux organisateurs et tout particulièrement à notre chauffeur Jacques qui a toujours été présent dans la montée pour nous demander si cela allait, nous encourager, prendre des photos et nous ravitailler si besoin. Il n’a pas volé la magnifique « Dame blanche » qu’il a mangée à Sault.

 

A mon compteur : 98 km pour 4h30 de vélo. Gérard H., quant à lui a effectué 215 km et Gérard S. 140.

 

Quelques photos à la suite du CR. 

 

Gérard V.

Sortie route du samedi 15 juin 2019 : 6 participants

A l’initiative de Gérard H. une sortie exceptionnelle a été organisée sur la Montagne de Lure. Les volontaires pour cette longue et difficile sortie étaient Gérard H. l’initiateur, Roland, Gérard S., JCC, Jeannot et moi.

Plusieurs circuit ont été proposés : un aller et retour Lambesc/Montagne de Lure/Lambesc, soit environ 270 km que seul Gérard H. a effectué ; un circuit au départ de La Bastide-des-Jourdans, soit environ 180 km que nous avons fait à 3 : Roland, JCC et moi ; un intermédiaire Bastide-des- Jourdans/Montagne de Lure/Rognes réalisé par Gérard S. soit environ 230 km ; enfin un circuit Forcalquier/Montagne de Lure/Forcalquier préféré par notre ami Jeannot soit environ 100 km.

Les conditions météo ont été idéales. Que du soleil, avec heureusement quelques passages nuageux pour nous protéger du soleil qui a quand même tapé fort.

A l’exception de Jeannot que nous récupérerons à Forcalquier 40 km plus tard, nous nous étions tous regroupés à 8h00 à la Bastide-des-Jourdans pour un départ groupé sur Lure. Le parcours choisi : Bastides-des-Jourdans, Régusse, Col de la mort d’Imbert, Mane, Forcalquier, Sisteron, Les bons Enfants, Peipin où 4 d’entre nous s’arrêtent pour déguster leurs sandwiches et boire un café, Bevons, Valbelle où à son tour Roland pique-nique, Montagne de Lure où c’est le tour de Jeannot de se restaurer, St Etienne les Orgues où nous faisons un arrêt boisson bien mérité (certains en profiterons pour manger une glace…, n’est-ce pas JCC et Gérard S.). Enfin nous amorçons le retour via Fontienne, Forcalquier où nous laissons Jeannot à sa voiture, Mane, St Michel l’Observatoire, Monfuron et la Bastide-des-Jourdans. En cours de route nous aurons laissé Gérard H. et Gérard S. qui rentreront directement sur leur domicile.

Très agréable mais très difficile sortie. Beaucoup d’entre nous ont ressenti des crampes dans la longue montée de 24 km sur la Montagne de Lure. La montée de Monfuron me parut une éternité, en fin de parcours.

Expérience à renouveler toutefois. Cela pourrait devenir une classique du CCL au même titre que la Jacques Brasseur.

Quelques chiffres pour finir : à mon compteur un peu plus de 2.700m de dénivelé, un peu plus de 8h de vélo, vitesse moyenne de 21.8 km/h.

 

Gérard V.

 

CR VTT - samedi 15 Juin 2019

Fête des Sports

Mimi a installé le stand du CCL et sera notre "public relation" pour cette matinée.

Claude, Charley, Christian, François, Ludovic, Jean Claude et moi attendons, avec notre beau tea-shirt bleu, les clients. Pas beaucoup de volontaires et les accompagnateurs s'accompagnent eux-mêmes sous la direction de Claude-G-O un jour, G-O toujours. On note le beau nouveau VTT de Ludovic, un magnifique CUBE.

Charley nous fait tout d'abord visiter le nouveau parc Vallat- Dur le parcours vélo-Puis, Claude nous entraîne sur le 17 km de la Lambescaine et Charley nous fait découvrir des cerisiers avec de bonnes grosses cerises bien noires et juteuses.

Retour pour l'apéro de la Mairie : occasion de trinquer avec le Maire, le Conseiller Général, l'adjointe aux sports et nos amis sportifs de Lambesc.

Une belle matinée.

Paul

Semaine annuelle du CCL 2019  Mialet -du 1 au 7 juin

Nous étions 15 après l'accident de Cri, répartis en 8 mobil-homes au camping des Plans de Mialet- Restauration sur place le soir et pour le petit déjeuner.

Nous avons eu la visite de Dany, Mimi et de Christophe.

Séjour plutôt réussi, bonne météo, bonne ambiance. Les parcours route étaient mieux que les sentiers VTT 

 

Compte rendu de la semaine vélo de route du 01 au 06 juin 2019 à Mialet près d’Anduze

Semaine qui a été totalement réussie en ce qui concerne la météo : nous avons pu rouler tous les jours, sans pluie. La température a également été idéale.

 

Nous étions 16 participants pour cette semaine : 9 VTT et 7 routards : Roland, Jeannot, Michel de Saintes, Bernard et Louis de Nice, Jacques, et moi. Roland s’était occupé de la préparation des circuits, avec l’aide de Jeannot, et comme à l’habitude les propositions faites  ont fait le bonheur des participants. Beaucoup de montées, mais c’était la topographie des lieux qui l’exigeait, plein de beaux paysages, de belles routes bien entretenues, peu de circulation. Que du bonheur !

 

Parmi les ascensions effectuées, dans le désordre, et j'en oublie peut-être : col d’Uglas (539m), col de Rédares (381m), col du Pas (833m), col de la Tribale (612m), col de l’Asclier (905m), col St Pierre (597m), col de l’Exil (704m), col de Rey (992m), col des Faïsses (1.018m), le Mont Bouquet aussi connu sous le nom de Guidon du Bouquet (

629m seulement mais 4 km d’ascension avec des pentes entre 10 et 12%...dur, dur). Ce mont est utilisé comme terrain d’envol pour les parapentistes. Enfin le point culminant du Gard, le Mont Aigoual (1.565m avec 28 km de montée entre 5 et 6%). Très fort vent au sommet. Ce site sert d’observatoire météo, avec ses grosses paraboles bruyantes au vent.

 

Au cours de ce séjour nous avons eu le regret de voir partir prématurément Michel qui a dû rentrer à Saintes rejoindre sa femme souffrante. Nous avons par contre eu le plaisir d’accueillir notre Mimi national, très en forme….. je parle de ses rondeurs…. mais qui n’a pas démérité sur le vélo, loin de là. Il a même doublé son capital kilomètres dans les Cévennes. Il faut dire qu’il partait de loin : 80 km en tout en pour tout depuis le début d’année. Enfin, Christophe est venu pour rouler avec nous les 2 derniers jours et nous avons tous apprécié sa gentillesse et sa forme physique.

 

Le bilan de ces 6 jours, pour les routards qui auront le plus roulé : 672 km, 10.036m  de dénivelé, 31h23 de vélo. En ce qui concerne le dénivelé, le 02 juin nous avons fait 2.200m et le 05 juin 2.710m (mont Aigoual).

 

Sinon le camping sélectionné cette année, s’est révélé confortable, avec un bon accueil. Seul point négatif, peut-être, le petit-déjeuner qui était servi un peu tard, avec une formule à la tasse qui limitait le nombre de boissons. Une formule buffet sera à privilégier, si possible, pour les autres séjours.

 

Bonne ambiance générale avec, comme à l’accoutumée, une bodega très fréquentée et bien approvisionnée.

 

Un grand merci à tous ceux qui ont œuvré au succès de cette semaine et en particulier à Paul et Jacques qui ont été les chevilles ouvrières de ce projet, payant même de leur personne pour aller tester les repas préalablement à notre venue; à Claude qui a été l’intendant de la bodega; à Roland et Jeannot qui ont travaillé dur pour organiser les circuits route; enfin à tous les participants pour la bonne humeur dont ils ont fait preuve.

 

Un dernier merci à Bernard, Louis et Michel qui sont venus de loin pour participer à cet évènement.

 

Nous attendons la prochaine semaine 2020 !!

 

Quelques photos à suivre à l’issue du compte rendu.

 

Gérard V. 

de semaine vtt juin 2019 Anduze Mialet
nous étions 8 dans le groupe de vététistes, Antoine , Pierre ,Joëlle et Michel , Bernard , Paul ,Bruno et Claude
Cricri clavicule cassée n a pas pu venir
hébergement et restauration tout a fait corrects
nous avons eu le plaisir de rencontrer Dany qui faisait son tour du Gard
grâce au travail de recherche de Michel et Bernard on a pu faire de belles randos avec de superbes paysages ;merci a eux .
4 sorties au départ du camping et une extérieure très agréable a st hilaire de Brethmas non loin d Ales
il faut reconnaitre tout de même que c est une région difficile pour le vtt avec beaucoup de pierres et un pilotage acrobatique parfois
enfin tout s est bien passé dans le groupe vtt dans une bonne ambiance ,le beau temps étant au rendez vous .
pique nique orchestré pas Bruno et une excellente auberge un midi déniché par Bernard dans un endroit incroyable avec une superbe cascade a proximité pour faire la sieste
Antoine avec son épaule douloureuse a été très courageux
les 2 messieurs plus Pierre et Bernard ont par 2 fois rallongés les étapes
Joëlle avec un pédalage souple /mou consomme peu de batterie et même dans les situations difficiles conserve son calme et sa bonne humeur
Paul a mélangé vtt et route avec Mimi et aussi une journée entière avec les cyclos
quant a moi je sais que je ne suis pas a l aise dans les caillasses des Cévennes ....
vivement l année prochaine pour de nouvelles aventures
Claude

Sortie route Cannet des Maures Boucle paysage du Var du 14/05. = 5 + 1 participants.

 

En cette sortie exceptionnelle prévue sur la journée, malgré un temps printanier idéal, température parfaite, vent plutôt faible et favorable sur le retour, seulement 5 participants ont pu jouir d’une journée cycliste inoubliable. Les heureux élus sont Roland, Jeannot, Gérard V, Louis, et moi, accompagnés d’un garçon tout aussi sympathique Patrick, voisin niçois de Louis et cycliste confirmé. Partis du parking de la gare du Cannet des Maures, sous le ciel d’un bleu azur que seul connaît le Sud Est de la France et  si envié par le reste du Monde, nos 6 cyclistes progressent  tranquillement par des chemins mi goudronnés, ou simplement à même la terre tout en étant carrossable, au milieu de prairies, de vignoble, de bosquets, de champs divers, et tout le monde se dit, si ça continue comme ça, on va se régaler. Eh bien oui, toute la journée s’est déroulée ainsi. Le parcours nous conduisait sur Plan de la Tour, col  de Taillude, la Garde Freinet, Grimaud, Collobrières, col des Fourches, Gonfaron, et  Cannet des Maures. En effet, ce circuit  très varié comportait à la fois des cols typiques du massif des Maures, avec des dénivelés moyens de 4 %, sur des ascensions  d’une dizaine de kms, au milieu de forêts habitées par beaucoup de chênes liège, avec bien entendu des points de vue méditerranéens où la mer se profilait parfois au loin, mais aussi à la fois, avec de belles descentes bien goudronnées, ombragées, et des vallées verdoyantes et fleuries.

Certains vieux chênes liège ont leur tronc terriblement tourmentés, torsadés, et sont marqués par leur souffrance d’avoir résisté à toutes les intempéries, froids et chaleurs extrêmes, sécheresse, et l’usure du temps. Certains disent que les arbres ont une âme, je fais partie de ceux là et je compare leur allure à celle de nos anciens marqués parfois par la dureté de la vie.

Il paraît que St Pierre a fait un copier coller de ce paysage là haut au paradis. De ce fait, nous ne serons pas dépaysés le jour venu. Vers 13 heures, nous arrivons dans la commune pittoresque de Collobrières, capitale des marrons et concurrente des marrons ardéchois si chers à Roland. Sur la place aux magnifiques platanes, nous dégustons pour certains des salades agrémentées de gros raviolis en crêpe dentelle fourrés à la fois de crème de marrons et de fromage de chèvre frais. Un régal et une découverte culinaire pour ceux qui sont friands du sucré/salé. J’espère que St Pierre a copié aussi la recette la haut. Et retour par le col des Fourches pendant la digestion, mais à son rythme, tellement cette journée nous incite à se faire plaisir, profiter de ces instants magiques que nous offrent à la fois la nature et la convivialité du groupe toujours au zénith.

 

117 kms de vrai bonheur, 1 700 m de dénivelé, la moyenne on s’enfout, ce n’était pas le but.

 

Merci à Roland et Daniel T pour le choix de ce parcours.

 

Jacques.

Sortie route du 27/04/2019 souvenir Michel Gachet et Robert Rampal : 7 participants

Nous étions 7 routards à 08h00 au rendez-vous de la mairie : Jacques, Roland, Jeannot, Christophe, Gérard H., Daniel G., et moi-même. Daniel C. qui était prévu pour cette sortie a décommandé en dernière minute en raison de problème de santé. Prompt rétablissement Daniel, et à bientôt de revoir notre Patou. Il faisait entre 9 et 10° C au moment du départ mais nous nous sommes vite réchauffés en suivant notre GPS du jour, Gérard H., qui connaissait le parcours par cœur. Direction Coudoux, Calas, Les Pennes Mirabeau, Gignac le Nerthe, Carry le Rouet, Martigues que nous atteignons à 12h00 et où nous faisons une petite pose pour faire le point après 70 km de route. Le restaurant des Merveilles était à 50 km de là et nous nous demandions quoi faire : continuer sur l’étang de Berre et ce fameux restaurant que nous ne pourrions atteindre avant 14h00, après 120 km de route ou s’arrêter à Martigues pour se restaurer et reprendre notre périple sans passer par ce point de rencontre avec nos amis vététistes. Daniel G. était un peu HS et sonné par le fait de devoir encore rouler 50 km avant la pause repas. On ( ?) lui avait vendu la sortie d’aujourd’hui comme étant plutôt plate et roulante avec un restaurant accessible après 90 km de route ! Après avoir eu Paul au téléphone, le restaurateur qui avait préparé pour 18 convives du CCL confirme qu’il préfère que nous arrivions vers 14h00 plutôt que de perdre 7 couverts. Nous en prenons acte et continuons notre route en traversant Martigues. Nous franchissons la montée de l’hôpital de Martigues non sans mal pour Jacques. Daniel quant à lui, le choc de la mauvaise nouvelle étant passé s’est retrouvé une seconde énergie et a bien suivi. Cap ensuite sur Istres et St Chamas. Nous abordons enfin l’Etang de Berre et arrivons au restaurant des Merveilles à 14h00. Nos 10 amis du VTT en étaient au dessert. Nous reprenons la route vers 15h30 en passant par les Baïsses, et regagnons Lambesc après 150 km de route, 6h40 de vélo à la vitesse moyenne de 22.3 km/h. Quant au dénivelé, les GPS de Jeannot et Christophe n’étant pas d’accord, disons qu’il a du être de 1.500 m.

En conclusion belle sortie, finalement pas trop contrariée par le vent. Un coup de chapeau à Christophe qui a participé, alors qu’il était rentré, tard la veille, d’un vol en provenance de Shanghai et à Daniel G. qui n’était pas réellement préparé pour une telle sortie et qui a plutôt très bien fini. Pour sur qu’il passera une bonne nuit !

Merci au CCL d’avoir organisé cette commémoration en l’honneur de nos 2 anciens compagnons de route. Merci également pour la prise en charge du repas du midi.   

 

 

Gérard V.

JOURNEE SOUVENIR MICHEL ET ROBERT

Alors que nous amis de la route étaient déjà partis à 8h, nous étions 10 à nous retrouver sur le parking du zoo de la Barben : Joelle et Michel, Janique, Claude, Cri, Bernard L, Pierre, Charley, Daniel un futur adhérent et moi. César qui arpente ce coin de Provence lors de ses randos pédestres nous avaient préparé deux parcours pour rejoindre les Merveilles.

Nous sommes partis ensemble en passant par Vallon Long et pour contourner Lançon. Il fait beau, une brise un peu fraîche: tout va bien. A Lançon le groupe se partage en deux: Janique et Paul prendront le canal pour un parcours agréable et roulant, les autres iront par des sentiers escarpés traverser les rochers qui surplombent l'Etang de Berre et les vignes de Calissanne. A midi, le groupe se retrouve à l'apéro au restaurant mais stupeur : jacques me téléphone: ils sont encore à Martigues. Tout s'arrange, la patronne accepte de les attendre mais pas nous.On déjeunent tranquillement en les attendant et nous retrouvons nos collègues de la route vers 14h. Nous sommes au café et eux à l'apéro mais nous sommes tout de même ensemble pour rendre un hommage à nos collègues disparus Michel et Robert : 6 ans et 3 ans déjà.

Pour le retour Michel avait prévu de suivre le canal. Nous avons roulé tous ensemble et j'étais fier de mon élève Janique qui pour ses débuts a bien suivi (il est vrai qu'elle a eu un bon prof de gym quand elle était au collège!!!!!!!)

à la Barben nous étions ravis du déroulement de cette belle journée mais Charley Pierre et Bernard avaient encore des ressources pour rejoindre Lambesc en VTT.

Parcours d'un peu plus de 60 km

Merci à Claude, Cri et Michel les G-O du jour

Paul 

 

parcours dans bibli sorties extérieures

Sortie journée Plateau de Valensole et Lac de Ste Coix : 8 participants.

Qui eût cru que nous aurions mangé en terrasse lorsque nous avons commencé notre périple ce matin. Tempé 6° à Vinon et ciel voilé. Mais au cours de la matinée tout s'arrange et les conditions deviennent agréables. Dans la montée vers le plateau des Lavandes, Gérard S nous montre qu'il a retrouvé la forme. Les grandes lignes droites vers Valensole et Puymoisson sont avalées gentiment en groupe. Nous rejoignons Moustiers (photo) et abordons la difficulté du jour à savoir une côte de 2,5 kms mais avec une pente entre 14 et 16%. Chacun son rythme, le premier sera Daniel C parti en éclaireur pour faire des photos. Finalement l'attente ne sera pas trop longue, preuve que tout le monde est bien. Reste à parcourir une douzaine de kms pour rejoindre Ste Croix et donc le Resto. Après ce repos réparateur il faut remonter sur 2 kms ( pas évident après Souris d'Agneau où Hamburger où autres...) . Le plus dur ayant été fait le matin, l'allure est rapide car route descendante et vent favorable, nous rejoignons Allemagne en Provence où nous sommes stoppés par une crevaison présidentielle avec de plus blessure au doigt. Après réparation du pneu et de l'index, cap sur Gréoux. Nous sommes doublés par une dizaine de cyclos de Manosque, mais le CCL emmené par Gérard S et Daniel C  ne s'en laisse pas compter et nous roulons à 40 à l'heure voir plus par moment jusqu'à Gréoux. Séparation avec nos nouveaux amis qui partent vers Manosque. Nous rejoignons Vinon ( voitures et bière ) après 105,5 kms, 24 de moyenne

et 1280 m de déniv. Une belle journée de vélo, à renouveller. Il y a déjà des projets pour Avril du côté du Cannet des Maures. Infos vont suivre.

Je n' ai pas mis les noms des participants, mais nous sommes facilement reconnaissables !!

Daniel T

Résultat du Raid des Alpilles

Nous étions 4 du CCL au milieu d'un petit millier de participants dont une centaine de féminines.

Temps couvert, température fraiche mais motivation maximale.

Un petit café en terrasse avant de partir

Jean Claude et Gérard partent devant, Christophe et moi partons tranquillement en fin de peloton. Nous accrochons un groupe qui roule à bonne allure, juste ce qu'il faut pour nous.

Ça monte, ça descend, ça roule...que du plaisir. Un petit arrêt au ravitaillement afin de faire le plein des bidons et direction le final.

Très joli parcours au travers des Alpilles, Après 4 heures de course, nous (Christophe et moi) arrivons en vue de la ligne d'arrivée. jean Claude et Gérard sont déjà arrivés, douchés et restaurés. Nous les retrouvons pour un petit café et échanger quelques mots sur nos impressions.

une bien belle journée car tout le monde est satisfait de sa "performance"

Sylvère

 

Voici les résultats

Dossard Nom Prénom Catégorie Temps Moyenne
847 CASTEUR JEAN CLAUDE MM6 03:28:06 34,00 km/h
846 HOULES GERARD MM6 03:43:08 31,70 km/h
934 CORBIERE SYLVERE MM7 04:11:42 28,10 km/h
687 REGNIER CHRISTOPHE MM5 04:16:30 27,60 km/h