VRAIMENT D’ACTUALITÉ !   

Dis, mon fils, il faut que je te parle ! Ce soir, après la noce, tu vas rentrer dans ta maison avec ta femme. Il faut que je t'explique certaines choses.- -- Oui, Papa ­­­­­­

 - Premièrement, tu vas prendre ta femme dans tes bras pour rentrer dans la maison, parce qu'un Catalan c'est fort !
 - Bien, Papa


­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ - Ensuite, tu vas prendre une douche, parce qu'un Catalan, c'est propre !
 - Oui, Papa


 - Puis, tu reviens dans la chambre nu, parce qu'un Catalan, c'est beau !
­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ - C'est vrai, Papa


  - Là, tu vas regarder ta femme dans les yeux, parce qu'un Catalan, c'est fier !
  ­­- Oh oui, Papa


 ­­­­­­­­­­­­­- Enfin, tu t'occupes de ta femme toute la nuit, parce qu'un Catalan, c'est amoureux ! Tu m'as compris, mon fils ?
­­­­­­­­­­­­­­­­­­ - Oui, Oui, Papa


Et la noce se passe joyeusement.
Le lendemain, le Père rencontre son fils dans le village :
 ­­­­­­- Alors, mon fils, comment s'est passée cette nuit ?
 ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­- Oh très bien Papa. Tout d'abord j'ai pris ma femme dans mes bras pour rentrer dans la maison, parce qu'un
Catalan c'est fort et je suis allé prendre une douche,  parce qu'un Catalan, c'est propre !
 - Après, je suis revenu dans la chambre nu, parce qu'un Catalan, c’est beau, et j'ai regardé ma femme dans les yeux, parce qu'un Catalan, c'est fier !
 ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­- Après, j'ai embrassé ma femme partout, parce qu'un Catalan, c'est amoureux ­­­­­­
 - C'est très bien, mon fils, et après ? ­­­­­­


- Après . eh bien après,  je me suis masturbé parce qu'un Catalan, c'est autonome et indépendant!

 

Elle manie bien la langue française !

Anne ROUMANOFF a dit :

 

01) J'ai postulé pour travailler dans un pressing et ils m'ont dit de repasser demain

 Je ne sais pas comment fer.

 

02) Mieux vaut être une vraie croyante qu'une fausse septique.

 

03) Une lesbienne qui n'a pas de seins, c'est une homo plate ?

 

04) Le problème au Moyen-Orient, c'est qu'ils ont mis la charia avant l'hébreu.


05) Un milliardaire change de Ferrari tous les jours et un SDF change de porche tous les soirs.


06) J'ai l'intention de vivre éternellement, pour le moment  tout se passe comme prévu.

  

07) Je me demande si à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas 4 saisons.

08) Comme dirait Dracula, j'irais bien boire un cou.

09) Quand un crocodile voit une femelle, il Lacoste.


10) Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.


11) Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.


12) Je déteste qu'on essaie de me faire passer pour un con j'y arrive très bien tout seul.


13) Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.


14) Kadhafi est parti sans dire au revoir, ce n’est pas Tripoli de sa part. C'est écrit dans la presse si tu libyen.


15) DSK sera désormais vigile au FMI : Il va monter Lagarde.


16) Ma femme me traite comme un Dieu : elle oublie totalement mon existence sauf quand elle a besoin de moi.


17) C'est en se plantant qu'on devient cultivé.


18) Soyez gentils avec vos enfants : ayez toujours à l'esprit que ce sont eux qui choisiront votre maison de retraite.


19) Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.

 


20) A l'école, on apprend aux enfants le passé simple ils feraient mieux de leur faire apprendre le futur compliqué.

Une petite blague légère, qui fait du bien par les temps qui courent ! Ils sont quand même forts ces Bretons !

 

 

> Dans un club de violonistes, deux musiciens bavardent.
> Un Corse et un Breton. Tous les deux sont fiers de leur talent.
> Le Corse dit : La semaine dernière j'ai joué un concerto dans la Cathédrale d'Ajaccio, devant 6 000 personnes. Tu vas pas me croire, mais j'ai tellement bien joué que j'ai fait pleurer la statue de la Sainte Vierge ....
>
> Perplexe, le Breton hoche la tête, et dit : Moi, hier, à la cathédrale de Brest, j'ai joué devant plus de 10 000 personnes, tu vas pas me croire mais à un moment, j'ai vu Jésus se décrocher de la croix et venir vers moi.
>
> Je me suis arrêté de jouer, et dans un silence de mort, il m'a dit : Mon fils, j'espère que tu connais bien ta partition !
> Surpris je lui dis : Seigneur, je la connais ma partition, pourquoi tu me dis ça ?
>
> Et il m'a répondu : Parce que la semaine dernière, à la cathédrale d'Ajaccio, un petit Corse prétentieux a tellement mal joué, qu'il a fait pleurer ma mère.

 

La veuve du rabbin

 

Le rabbin d' un petit village meurt et, au bout de quelque temps, la congrégation décide que la veuve doit se remarier.

Compte tenu de la taille du village, il n' y a qu' un seul candidat possible : le boucher cacher.

Bien que peu emballée car elle était habituée à vivre avec un intellectuel, la veuve accepte.

On célèbre le mariage et, le vendredi soir, après le bain rituel, le nouveau marié dit à l' ex-veuve :

- Ma mère m' a toujours dit qu' au début du Shabbat, on a le devoir de faire l' amour avant d' aller à la synagogue.

Et ils le font.

En revenant du service religieux, le mari dit :

- D'après mon père, on a le devoir de faire l' amour avant de dîner.

Et ils le font à nouveau.

Au moment de se coucher pour dormir, il dit :

- Mon grand-père disait qu' on avait le devoir de faire l' amour la nuit du Shabbat.

Et ils le font une fois de plus.

Ils finissent par s' endormir et le lendemain matin, au réveil, le mari dit :
> > >  - Ma tante dit qu' un juif pieux commence toujours le jour du Shabbat en faisant l' amour.

Et ils le font encore une fois.

Quelques jours plus tard, l' ex-veuve va au marché et rencontre une amie qui lui dit :

- Comment ça se passe avec ton nouveau mari ?

- Eh bien écoute... ce n’est pas vraiment un intellectuel... mais il vient d' une excellente famille

 

Blonde mais honnête !!!

 Un jeune homme, Vincent, entre dans un café vers 19h58.
  Il s'assoit au bar près d'une femme blonde qui regarde la télé.

 Les infos de 20h00 commencent, Le présentateur raconte l'histoire d'un homme qui se tient sur le toit d'un édifice et qui menace de sauter.


 La blonde regarde Vincent et lui demande : 

" Penses-tu qu'il sautera ?"


 Vincent dit : 

" Je te parie qu'il va sauter ".


 La blonde répond :

 " Ben moi je parie que non "


 Vincent place un billet sur le bar et dit :

 " C'est un pari ! "


 Juste au moment où la blonde met elle aussi son argent sur le bar, l'homme en question fait un plongeon et se tue.
 La blonde est très affectée, mais tend le billet à Vincent en lui disant :

 " Un pari est un pari, voici ton argent "


 Vincent avoue :

 " Je ne peux pas prendre ton argent, j'avais déjà vu les infos de 18h00... et je savais déjà qu'il plongerait "


 La blonde répond : 

 

 

" Garde le, j'avoue que je les avais vues moi aussi... mais je ne pensais pas que ce con recommencerait ! "

Un brin de poésie là où on ne l'attend pas :

 

Le plaisirdessence.

 

Dans ce monde de brut de moins en moins raffiné nous passons Leclerc de notre temps à faire l'Esso sur des routes, pour au Total quel Mobil ?

On se plaint d'être à sec, tandis que le moteur économique, en ce temps peu ordinaire, est au bord de l'explosion, dans un avenir qui semble citerne.

Il conviendrait de rester sur sa réserve, voire, jauger de l'indécence de ces bouchons qu'on pousse un peu trop loin.

Il y a des coups de pompes ou des coûts de pompes qui se perdent.

La vérité de tout cela sortira-t-elle du puits de pétrole ? Qu'en pensent nos huiles ? Peut-on choisir entre L'éthanol et l'Etat nul voilà qui est super inquiétant.

C'est en dégainant le pistolet de la pompe qu'on prend un fameux coup de fusil.

Je vous laisse réfléchir sur cet axe là ou sur ces taxes là.

Bonne route à tous.

 

EXCELLENT !!!!!!!!

 

 Une famille dîne à table lorsque le fils demande à son père :
>  “Papa, combien de sortes de seins existe-t-il ?”
>
>  Surpris, le père répond :
>
>  “Eh bien, fiston, il y a trois sortes de seins.
>  À 20 ans, les seins des femmes sont comme des melons : ronds et fermes.
>  À 30, 40 et 50 ans, ils sont comme des poires : toujours bien mais ils pendent un peu.
>  Après 60 ans, ils sont comme des oignons.”
>
>  “Des oignons ?”


>  “Oui. Quand tu les vois, tu as envie de pleurer.”
>
>  Ces commentaires rendent la mère et la fille furieuses. Alors, la fille demande :
>
>

 “Maman, combien de sortes de pénis existe-t-il ?”
>
>  Surprise, la mère sourit et répond :
>
>  “Eh bien, ma chérie, un homme passe par trois étapes.
>  À 20 ans, son pénis est comme un chêne : puissant et dur.
>  À 30, 40 et 50 ans, il est comme un bouleau : flexible mais fiable.
>  Après 60 ans, c’est comme un sapin de Noël.”
>
>  “Un sapin de Noël ?”
>
>  “Oui. L’arbre est mort à la racine, et les boules sont juste là pour la décoration.” !!!!

 

Signé : Une BLONDE...!!

Une petite blague courte et sympa,

 

Messieurs les cycliste à méditer !!!!!!!!

                  ----------------------------------------

Un homme regarde la TV avec sa femme et zappe sans arrêt entre un film de cul et le tour de France.

Il regarde sa femme et lui dit : Je ne sais pas quoi regarder !
 

 

Elle lui répond : Regardes plutôt le film de cul .... tu sais déjà faire du vélo.

Pour rire un bon coup....

 
 
Une très belle femme se balade avec deux chiens de montagne énormes et magnifiques. 

Un petit garçon passe par là, s'arrête net devant ses chiens et, la bouche ouverte, 
reste en admiration pendant un long moment devant les animaux. 

La dame lui demande : 
Tu veux caresser mes Saint-Bernard ? 

Le petit garçon lui répond : 

Oui je veux bien, ... mais moi, c'est Maurice, pas Bernard !!!  
 

 Le temps passe si vite pour les autres

 Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder des gens de votre âge et de penser : "Je ne peux pas paraître aussi vieux !"
Alors, vous allez adorer celle-ci.

 J'étais assise dans la salle d'attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j'ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.
Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom.
Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j'avais craqué à l'époque.

 

Quand je suis entrée dans la salle de soins, j'ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit.
Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret ...
Quoique... Après qu'il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s'il était allé au lycée Henry IV.
"Oui", m'a-t-il répondu.
"Quand avez-vous eu votre bac ? ", ai-je demandé.
"1972. Pourquoi cette question ?"
"Eh bien, vous étiez dans ma classe", me suis-je exclamée.
Et c'est là que cet affreux vieux con m'a demandé :
"Vous étiez prof de quoi ?"

 

Cela me rappelle un jour chez notre ami Claude: un bûcheron m'avait dit : vous aussi, vous l'avez eu comme prof!!!!!

LE POIDS DES MOTS

 

J'ai appelé un vieux copain pour savoir comment il allait.
             
            Il m'a répondu qu'il travaillait sur :

           "un traitement aqua-thermique des céramiques,
              de l'aluminium et de l'acier, dans un environnement
              contraignant"

           J'ai été très impressionné.

            Mais en y réfléchissant, j'ai compris qu'il
            faisait la vaisselle à l'eau chaude......... sous le
            contrôle de sa femme.

Jolie histoire 




Un agriculteur avait des chiots qu'il voulait vendre.
 
Il peint  un panneau annonçant les 4 chiots et le cloua à  un poteau sur le côté de sa cour.
 
Comme il plantait le dernier clou dans le poteau, il sentit qu'on tirait sur sa salopette.

Il regarda vers le bas et rencontra les yeux d'un petit  garçon.
 
Monsieur, " dit-il, " j’aimerai acheter un de vos chiots "


«Eh bien..... dit le fermier, en essuyant la sueur à l'arrière de son cou :


"Ces chiots viennent de parents très racés et coûtent  beaucoup d'argent".
 
Le garçon  baissa la tête un moment.


Ensuite, fouillant profondément dans sa poche il sortit  un peu de monnaie et la tendit à  l'agriculteur.


«J'ai  trente-neuf centimes. Est-ce suffisant pour en acheter un ? "


«Bien sûr»  dit le fermier ..... Et il siffla..

«Ici,  Dolly! " appela t-il ....

Quittant la niche et descendant la rampe, Dolly  courut suivie par quatre petites boules de  fourrure.

Le petit  garçon pressa son visage contre le grillage. Ses  yeux dansaient de joie.

Comme les chiens  arrivaient à la clôture le petit garçon remarqua quelque chose d'autre qui remuait à l'intérieur  de la niche.

Lentement une autre petite boule apparut, nettement plus  petite.
 
En bas de la rampe, elle glissa. Ensuite, de manière un peu maladroite le petit chiot clopina vers les autres faisant de son mieux pour les rattraper

 «Je veux celui-là" dit le petit garçon pointant l'avorton.

L'agriculteur s'agenouilla à côté du petit garçon et lui dit  :

Mon garçon,  tu ne peux pas prendre ce chiot ...Il ne sera jamais  capable  de courir  et de jouer avec toi comme ces autres chiens.

Le petit garçon recula de la clôture se baissa et  commença à rouler une jambe de son  pantalon.

Ce faisant il révéla une attelle en acier des deux côtés de la  jambe, fixée sur une chaussure spécialement conçue ...

En regardant l'agriculteur, il dit: «Vous voyez, monsieur,  je ne cours pas très bien moi-même non plus et il aura besoin  de quelqu'un
comme moi pour le comprendre "

Des larmes  dans les yeux, l'agriculteur se baissa et  ramassa le petit chiot .....  Le tenant délicatement, il le tendit au petit garçon "
Combien? " demanda le petit garçon ....

"Rien",  répondit le paysan , "il n'y a pas de prix pour l'amour".
 
Le monde  est plein de gens qui ont besoin de quelqu'un qui les comprenne.

 

 

 

 

Pourquoi cette expression : 


"La peau des couilles" ?

      
Voilà l'histoire réelle d'une expression connue de tous, mais très souvent  mal orthographiée.       

    
Par un  beau jour d'automne 1820,

  

le duc de Mirnoufpassionné
 par la chasse, mais frustré par le maigre gibier qu'il ramenait de 
ses pérégrinations forestières, imagina qu'il devait être possible de fabriquer un outil apte à lui faciliter la tâche et rendre plus plaisante sa traque des animaux.
                                   

Il convoqua tous les artisans de la contrée pour mettre au concours la concrétisation de cette idée et leur laissa deux mois pour fabriquer le plus inventif et le plus efficace des appareils.

A peine une semaine plus tard, un marchand du nom de 

 

 se présenta au château clamant à qui voulait l'entendre qu'il possédait ce dont le duc rêvait.        
Il obtint sans peine une audience auprès du noble seigneur et s'empressa de  lui faire la démonstration de sa merveille.    
Devant une assemblée dubitative mais curieuse, il sortit de sa poche un minuscule sifflet 

(un appeau) 
et le porta à la bouche pour produire un son
 strident qui aussitôt imposa le silence parmi les personnes présentes.


A peine quelques secondes plus tard, des dizaines
 d'oiseaux de toutes
 sortes s'étaient
approchés et virevoltaient autour de lui, comme attirés
 et charmés par cette étrange mélodie.   
Le duc imagina sans peine le profit qu'il pouvait tirer
 d'un tel accessoire
 lors de ses futures chasses.       
Il s'éclaircit la  gorge et ne prononça qu'une seule phrase :
     

 

- Combien cela va-t-il me coûter ?
>        
Marcel Écouille, sûr de lui,
 répondit qu'il accepterait de se séparer de son objet en
échange du quart de la fortune de son interlocuteur. 

 

Cette requête fit sourire l'assemblée, mais le duc 
garda tout son sérieux
 et accepta la transaction.
>
La nouvelle fit grand bruit et se répandit vite bien au-delà des limites du duché.
                                       
Un marchand avait vendu un sifflet pour une somme astronomique au Duc qui en paya le coût sans broncher.

Ainsi, cette anecdote a subsisté dans la langue française pour qualifier les  objets hors de prix :    

 

- " Ça coute l'appeau

 

d'Écouille "   

 

( L'appeau est un instrument utilisé à la chasse pour produire  un son particulier attirant les oiseaux  ou le gibier).      

 

ET NON  PAS 

LA PEAU DES  COUILLES.

Un peu de culture, ne peut pas faire de mal. 

N'oublions pas !!!

 

  

Un fermier décide d'aller au cinéma.
    Le vendeur de billets lui demande ce qu'il a sur son épaule ??
   Le vieux fermier répond :
    - C'est mon poulet Chuck, c'est mon ami... Partout où je vais, Chuck vient aussi !
    - Je suis désolé mais votre poulet ne peut pas entrer, les animaux sont défendus dans le cinéma...
 
Le vieux fermier se rend derrière, dans une ruelle, et cache son poulet dans son pantalon et retourne acheter un billet.
Il entre dans le cinéma et s'assoit à côté de deux veuves âgées.
Le film commence.
Comme le poulet risque d'étouffer, le vieil homme déboutonne son pantalon, afin que l'animal puisse sortir la tête.
La vieille dame assise à coté, dit a son amie :
    - Maguy...
   - Quoi ! Dit Maguy...
Le type assis à coté de moi, c'est un gros pervers...
  - Pourquoi tu dis ça ? demande Maguy.
   - Il a défait son pantalon et a sorti sa bestiole... chuchote-t-elle...
   - Ne t'en fais pas dit Maguy...A ton âge, tu en as vu bien d'autres... !
  - C'est ce que je pensais aussi répond-t-elle.
     Mais celle là, elle est ...spéciale...
    ELLE MANGE MON POPCORN !!!!

 

Un tireur d'élite entre chez son armurier pour acheter une nouvelle lunette de visée.

 

Le gars lui présente un nouveau modèle :
 - Vous voyez la maison là-bas sur la colline à 3 km, c'est chez moi, utilisez la lunette vous y verrez comme si vous y étiez !

 

Le tireur prend la lunette et confirme :
- Ah ouais! On voit vraiment super bien et je vois même un mec et une femme à poil au 1er étage !

 

Le vendeur lui arrache la lunette des mains, regarde aussi et devient tout pâle. Il ouvre un tiroir, en sort 2 cartouches et les tend au tireur :
- Si vous mettez une balle dans la tête de ma femme et une dans la bite du mec, je vous offre la lunette !

 

Le tireur reprend son observation et lui rend une balle en disant :
- Si je tire tout de suite, une balle devrait suffire...

 

 

HUMOUR US



Si Hillary Clinton remporte l'élection présidentielle américaine:

 

Ce sera la première fois dans l'histoire que deux présidents américains couchent ensemble.



Si Donald Trump remporte l'élection présidentielle américaine:

 

Ce sera la première fois dans l'histoire qu'un milliardaire déménage dans un logement public abandonné par une famille noire.

 

 

Une jeune femme blonde se rend chez France Télécom pour envoyer un message à sa mère qui se trouve en Chine
 Quand l'employé lui dit que cela lui reviendrait approximativement à 15 euros, elle s'exclame : 
 "Mais je n'ai pas assez d'argent !!! En revanche, je suis prête à TOUT pour envoyer un message à ma mère.
 L'employé regarde la jolie blonde et lui dit, dubitatif :
 "Vraiment tout ?" 
  "Oui, oui, vraiment tout", lui répond-elle.
 "OK, suivez- moi" ....dit l'employé en se dirigeant vers la pièce du fond.
   La blonde le suit sans réticence aucune. 
  "Venez et fermez la porte !" lui dit l'homme.
 Elle obéit.
 "Maintenant, mettez-vous à genoux !"
 Elle obéit.
 "Descendez la braguette de mon pantalon !"
 Elle obéit.
 "Maintenant, poursuivez.... sortez la... petite bête"
Elle obéit, elle saisit l'engin avec ses deux mains, mais elle marque un léger temps d'arrêt.
 L'employé ferme les yeux et l'encourage :
  "Allez, Allez...vas-y, vas-y... "
 La blonde lentement approche sa bouche près de l'engin  et le tenant près de ses lèvres, elle dit :


 "Allô, Maman, tu m'entends?" 

 

 Deux vieux amis Marcel et Jojo, 90 ans tous les deux, ont été amis toute leur vie. Jojo est à l'article de la mort et Marcel lui rend visite tous les jours.


Un jour, Marcel lui dit :
- Jojo, toi et moi avons aimé le foot toute notre vie. Nous avons joué ensemble chaque Dimanche pendant de nombreuses années. Je voudrais que tu me rendes un service quand tu seras au Ciel. Débrouille-toi pour me faire savoir si on joue au foot là-haut.
De son lit de mort, Jojo s'adresse à son ami :
 Marcel, tu as été mon meilleur ami pendant toutes ces années. Je te rendrai ce service si je le peux.


Quelques instants plus tard, Jojo quitte ce monde.
Quelques jours plus tard, à minuit, Marcel est réveillé dans son sommeil par une lumière blanche aveuglante.


Une voix lui dit :
- Marcel Marcel !
- Qui est-ce ? demande Marcel affolé, assis sur son lit.
- C'est moi Jojo.
- C'est impossible, Jojo vient de mourir !
- Je te dis que c'est moi Jojo !
- Jojo ! Mais où es-tu ?
- Au ciel. J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t'annoncer.


- Vas-y, commence par la bonne, demande Marcel.
- Eh bien, la bonne, c'est qu'on joue bien au foot au Ciel. Mieux, tous nos vieux potes qui sont morts avant nous sont ici aussi ! Encore mieux, on a tous retrouvé notre jeunesse ! La meilleure de toutes, c'est que c'est toujours le printemps, pas de pluie, pas de neige ! Il n'y a pas d'arbitres (on a dû les envoyer ailleurs !) Et cerise sur le gâteau, on peut jouer autant qu'on veut, on n'est jamais fatigués !!!
- C'est fantastique ! répond Marcel. C'est encore mieux que ce que j'avais espéré ! Mais la mauvaise nouvelle, c'est quoi ?

- T'es sur la feuille de match samedi !!

Après avoir rangé les bagages du Pape dans le coffre de la limousine, le chauffeur réalise que le Pape reste sur le trottoir.
> "Excusez-moi, Votre Sainteté" dit le chauffeur, "Voudriez-vous, je vous prie, vous asseoir pour que nous puissions partir?
> "...Pour vous dire la vérité, dit le Pape, ils ne veulent pas me laisser conduire au Vatican, et j'aimerais beaucoup pouvoir le faire aujourd'hui."   
> "Je suis désolé, mais je ne peux pas vous laisser faire cela. Je perdrais mon job! Et que faire s'il arrive quelque chose?" proteste le chauffeur, qui aurait aimé être ailleurs ce matin là..  

"Je ferai quelque chose de spécial pour vous," dit le Pape.
> De mauvaise grâce, le chauffeur passe à l'arrière et le Pape s'installe derrière le volant.   
> Très vite le chauffeur regrette sa décision, quand après avoir quitté l'aéroport, le souverain pontife met la pédale au plancher accélérant jusqu'à 170 Km/h.  
> "Je vous en supplie, votre Sainteté, ralentissez!" implore le chauffeur très inquiet.  
> Mais le Pape continue jusqu'à ce que les sirènes de police retentissent
> "Mon Dieu, je vais perdre mon permis," s'écrie le chauffeur.    
> Le Pape se range sur le côté et baisse sa vitre quand le policier s'approche. 
> Mais dès qu'il voit le Pape, il retourne à sa moto, ouvre sa radio et dit à son chef qu'il a arrêté une limousine roulant à 170.   
> "Où est le problème? Bouclez-le !" dit le chef. 
> "Je ne pense pas qu'on puisse faire ça, c'est quelqu'un de très important," dit le policier.
> Le chef s'exclame : "Il n'y a pas de raison!"  
> "Non, je veux dire réellement important," dit le policier.  
> Le chef demande alors : "Qui avez-vous coincé? Le maire ? ? ? "
> Le policier : "Plus gros."
> Le chef : "Un sénateur?"
> Le policier : "Beaucoup PLUS GROS.

 

Le chef : "Bien! Dites-moi qui c'est !"
> Le policier : "Je pense que c'est Dieu lui-même!"
> Le chef : "Vous vous foutez de ma gueule ????" 
> Qu'est-ce qui vous fait croire que c'est Dieu?????"  
> "Il a le Pape comme chauffeur...!"

Journal intime d'une jeune femme, en croisière aux Antilles 
Jour 1

Je me prépare pour cette croisière splendide.
J’empaquette mes vêtements. Je suis toute excitée !


Jour 2

Toute la journée en mer. Splendide !
-J'ai vu défiler dauphins et baleines.
-Quelles belles vacances !
-Aujourd'hui j'ai rencontré le Capitaine, un bel homme, style Alain Delon 40 ans + tôt.

Jour 3

Piscine. J'ai fait un peu de surf et tiré quelques balles de tennis.

Le Capitaine m' a invitée à sa table pour dîner.

C'était un honneur, passé un bon moment.
C'est un homme très attirant et attentionné, il a des yeux bleus magnifiques.

Jour 4

Je suis allée au casino du bateau et j'ai eu de la chance!
Le Capitaine m'a invitée à déjeuner dans sa cabine.
Repas somptueux avec caviar et champagne.
Il m'a demandé de passer l'après-midi dans sa cabine mais j'ai décliné l'invitation.

Je lui ai dit que je ne voulais pas être infidèle à mon époux.

Jour 5

Je suis retournée à la piscine puis j'ai décidé d'aller au piano bar et d'y passer le reste de la journée.

 

Le Capitaine m'a vue et m'a invitée à prendre un verre.
Réellement, c'est un homme charmant.
Il m'a demandé si je voulais passer à sa cabine cette nuit.
Je lui ai dit que non. Il m'a dit que si je ne changeais pas d'avis, il coulerait le bateau.

Jour 6

LA NUIT DERNIÈRE, J'AI SAUVÉ 1600 PERSONNES... À 4 REPRISES !

Objet : L'orthographe, toujours ! La  ponctuation

 

Une dame promène ses chiens dans la rue. 
-Elle croise un petit garçon, elle lui dit : 

- Tu veux caresser mes saint-bernard ?
Le petit garçon lui répond :

- J'veux bien, mais je m'appelle Denis ! 

En Alsace

Il pleuvait à verse, et une grande flaque s'était formée devant la winchtub d'Oberschaefolsheim.

 

 

Un vieillard Alsacien était là, sous la pluie, avec une canne et une ficelle pendue dans la flaque.

 

Un touriste, touché par ce qu'il voyait, l’approcha et lui demanda ce qu’il faisait là sous cette pluie battante :

«Je pêche » répondit le vieil Alsacien, tout simplement.

 

Pauvre bougre, pensa le brave touriste qui invita aussitôt le vieillard à l’accompagner dans la winstub pour  se sécher au chaud et prendre une boisson.

 

Alors qu'ils buvaient leurs gewurztraminer à petites gorgées, le gentil touriste, pensant faire plaisir au vieillard, lui demanda, un peu ironique :

« Et alors, vous en avez attrapé combien, depuis ce matin ? 

« Vous êtes le huitième » répondit le vieil Alsacien, avec un grand sourire...


Quelle est la différence entre des emmerdes et des Tulipes ??????


-


-


Aucune, elles viennent de Hollande


CANARD EN SAUCE


Un homme rentre chez lui et dit à sa femme qu'il prend une douche et repart aussitôt pour un dîner d'affaires de dernière minute.

Sa femme a un doute et profite qu'il est sous la douche pour lui faire les poches : elle y découvre un petit mot :

"Mon amour, je t'attends ce soir.
Je te cuisinerai ton canard en sauce,celui dont tu raffoles tant..."

L'épouse ne se décourage pas et décide de sortir le grand jeu : 

déshabillé sexy, maquillage et parfum envoûtant accompagné

d'une posture plutôt engageante.
 Le mari, stupéfait, se jette immédiatement sur sa femme et lui fait l'amour avec une passion oubliée depuis longtemps

et renouvelle même son exploit.

Tout à coup, il se souvient de son mensonge et comprend

qu'il est obligé d'aller à son soi-disant repas d'affaires

afin d'éviter de mettre la puce à l'oreille à son épouse.
Épuisé, il se rend chez sa maîtresse et lui annonce d'entrée qu'il est éreinté par
 une journée de travail et qu'il va juste manger et repartir tôt. Le repas terminé, il s'endort et la jeune femme, vexée et douteuse,

fouille dans ses poches et découvre son petit mot doux

sur lequel l'épouse a ajouté ceci :

 

"Je vous envoie le canard,

Mais je crains qu'il n'ait plus de sauce..."


J’aime bien celle-là , elle est toute en douceur !

  La migraine :

   Un brave garçon est venu faire la connaissance des parents de sa fiancée.
   Le repas touche à sa fin lorsque la jeune fille se plaint de migraine.
   Le jeune homme l'accompagne jusqu'à sa chambre... et ne redescend
   qu'une heure et demie plus tard.

   Le papa de la jeune fille lit son journal dans le salon. En voyant revenir
   le prétendant, il lui dit :
   « Vous êtes resté bien longtemps auprès d'elle, mon garçon ! »
   « Oui ! Elle n'était pas bien. Je lui ai donné un petit médicament. »
   Alors, le père observe le jeune homme, et lui répond :
   « Bien, bien ! Maintenant qu’elle a pris son médicament, refermez
   donc votre armoire à pharmacie. »


En attendant, tapons-nous une bonne bière.
Et restons de marbre. 


En ce moment, j’essaie de me faire des amis en dehors de Facebook tout en
> appliquant les mêmes principes .
>
> Alors tous les jours, je descends dans la rue et
> j’explique aux passants ce que j’ai mangé, comment je me sens, ce que

j'ai fait la veille, ce que je suis en train de faire, ce que je vais faire ensuite…

> J’écoute aussi les conversations des gens et je leur dis «j’aime ! ».
> Et je leur dis aussi quand je fais une pause, si c'est pour aller faire pipi, popo ou pour autre chose.


> Et ça marche : j’ai déjà trois personnes qui me suivent :
> deux policiers et un psychiatre

Celle là mérite d'être largement diffusée .....aux cyclistes que nous sommes !!


Après quinze ans de mariage et de fréquentes disputes, un couple se décide à consulter un conseiller conjugal.
-L'épouse se lance immédiatement dans une longue tirade passionnée, elle détaille chaque petit problème de couple survenu pendant ces 15 années. 

-Et encore, et encore, et encore : il ne m'aime plus, il me néglige, il me laisse seule, il ne me donne pas d'affection, etc., etc. et le sexe n'en parlons même pas ...
-Finalement, après l'avoir patiemment écoutée, le thérapeute se lève, fait le tour de son bureau, il demande à la femme de se lever et il l'embrasse longuement, avec fougue et passion.... et puis il la renverse sur son bureau, lui soulève la jupe et la prend langoureusement.
-La femme, enfin silencieuse, se rassied calmement, l'air béat, comme sur un nuage.
-« Voilà , dit le thérapeute au mari, ce dont votre épouse a besoin, chaque jour.
-Et j'insiste: chaque jour de la semaine ! Sommes-nous bien d'accord ? »
-Le mari, après quelques instants de réflexion :
-« Du lundi au vendredi, pas de problème, je peux vous l'amener ici chaque matin, mais le weekend....  Je fais du vélo.........! »


Aux Urgences...

 

Un homme est transporté aux urgences à l'hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.

- Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.> >

- Figurez-vous que j'étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.

Alors machinalement, j'ai porté le fer à mon oreille et j'ai fait : « Allô ! »> >

- D'accord pour l'oreille droite, je comprends, mais l'autre ?

- L'autre, c'est quand j'ai voulu appeler l'ambulance.

                               ===============

 

Dans un café parisien...

 

Un homme est en train de s'enivrer en buvant cognac sur cognac.

Une dame qui se trouve à la table voisine lui dit :

- Monsieur, vous devriez arrêter. Songez que chaque année, l'alcool tue plus de trente mille Français...

Et l'autre répond :

- Je m'en fous, je suis Belge !

                                                            ===============

Deux grand-mères Alsaciennes discutent...

 

- Ma petite-fille se marie la semaine prochaine !
- Ah, vraiment ? Félicitations ! Et le mari vient d'où ?
- De Faïsbouck, mais ne me demande pas où c'est !


Délirante...

 

Un médecin examine une vieille dame qui est en pleine agonie.
Il demande à son mari : - ça fait longtemps qu'elle râle comme ça ?
- Depuis qu'on est mariés

 


L'AMOUR DANS  LA MAISON DE RETRAITE...

La scène se passe dans la maison de retraite 'Les cheveux blancs'. Fernand, 91 ans, voit avec bonheur arriver une nouvelle, Félicité, jeunette de 85 ans . 
Rapidement, comme deux aimants, leur attirance mutuelle les fait s'asseoir côte à côte au réfectoire, devant la TV, pendant les jeux, et Fernand tient Félicité par les épaules pendant les farandoles. 
Arrive ce qui devait arriver : les deux amoureux, un beau soir, partagent le même lit, chambre 320. Le lendemain matin, au réveil, Fernand, dit à sa compagne :  Félicité, ma chère, je vous dois des excuses. 
-Si j'avais su que vous étiez encore vierge, j'y serais allé plus doucement. 
-Mais non, mon bon Fernand, lui répond Félicité, c'est à moi de vous présenter mes excuses : 
si j'avais su que vous bandiez encore, j'aurais retiré mes collants. 

Un vieux monsieur entre au confessionnal et il dit au curé : 


 - Durant la guerre j'ai caché une jeune femme juive dans le grenier de ma maison afin d'éviter que les soldats allemands la transportent dans un camp de   concentration. 
Le curé répond :
 
- Mais c'est un beau geste vous n'avez pas à le confesser, vous avez sauvé
 la vie de cette jeune femme.
Le vieux monsieur lui dit : - Je dois vous avouer qu'en échange de ma protection, elle me faisait quelques    gâteries, matin et soir.
Le curé réplique :  

-Je vois. Votre geste est moins beau, mais le Seigneur vous pardonnera et je suis certain que cette jeune femme est reconnaissante envers vous malgré tout ! 
 Et le vieil homme demande au curé : 
 - Croyez-vous que je devrais lui dire que la guerre est finie ?

Relations sexuelles le vendredi Saint...... 

  

Je l'aime bien, celle là... Je vais encore me faire bien voir!!


Un homme téléphone au curé de sa paroisse et demande s'il est permis d'avoir des relations sexuelles le Vendredi Saint.

Bien sûr que c'est permis, répond le curé,

mais uniquement avec  votre épouse car il faut que cela reste un sacrifice et non du plaisir.


ENFIN EN


LIBRAIRIE !


Une très bonne nouvelle !
Enfin en librairie  Le premier tome du livre "Comprendre les femmes"


est arrivé ...Une idée de cadeau

A l'tienne Biloute !!!

 

Un bon gars du Nord !


Un bon vieux Ch'timi se promène dans sa campagne natale et remarque un jeune s'abreuvant de l'eau d'un ruisseau, il dit au jeune, en utilisant son patois :

-Boé pas ctau là, m'in tchio, lé pourcio, y on kié dins !â. > (Traduction : Ne bois pas cette eau, mon garçon les cochons ont chié dedans !)

Le jeune lui répond :  "Monsieur, en français s'il vous plait, je suis Musulman et je ne comprends pas les dialectes"        

Et le vieux de répondre :
"Bois doucement elle est froide"


Avec une voix très séduisante la femme demande à son mari

"As tu déjà vu 20 € tout froissés ?"

«Non» dit son mari. 
Elle lui fait un petit sourire sexy, déboutonne les trois premiers boutons de son chemisier et lentement,
montrant son décolleté, ôte un ravissant petit soutien-gorge push-up à 20€ et le jette sur le lit. 
Il prend le soutif de 20 € et sourit d'un air approbateur.   
Elle demande ensuite :

As tu déjà vu 50 € tout froissés ?" 
"Non" dit-il. 
Elle lui fait un autre petit sourire sexy, releve sa jupe, quitte sa ravissante culotte de soie dentelée à 50€ et la jette sur le lit.
Il prend la petite culotte à 50 € et commence à respirer un peu plus vite .. 

"Maintenant," dit-elle " : 

As-tu jamais vu 30.000 € tout froissés ?" 
"Jamais" dit-il en devenant encore plus excité et enthousiaste.

Alors elle lui dit : 
"Jette un œil dans le garage."


Embauche à la mairie de Marseille
Un homme handicapé postule sur un emploi de fonctionnaire à la mairie de Marseille.
Le recruteur l'interroge :
 « Êtes-vous allergique à quelque chose ? » 
 L'homme :
« Oui. La caféine. Je ne peux pas boire de café. »
Le recruteur :
« OK. Je vois par ailleurs que vous avez servi dans l'armée. »
L'homme :
« Oui. J'ai fait un séjour en Afghanistan. »
Le recruteur :
« Cela vous donne une bonification de 5 points pour être recruté. »
Il ajoute :
« Avez-vous une invalidité quelconque ? »
L'homme :
« Oui. Une bombe a explosé près de moi et j'ai perdu mes deux testicules. »
Le recruteur grimace et dit :
« OK. Vous avez assez de points de bonification pour être recruté immédiatement dans notre administration. Le travail commence le matin à 8 heures et finit à 16 heures. Vous pouvez débuter demain à 10 heures et prévoir de venir ensuite à 10 heures chaque jour. »
L'homme est sidéré et demande :
« Si les horaires normaux de travail sont 8 heures à 16 heures, pourquoi me demandez-vous de venir à 10 heures ? »
Le recruteur :
« Eh bien ! Ici, vous êtes dans la fonction publique territoriale de la mairie de Marseille et pendant les deux premières heures de travail, nous nous réunissons pour boire le café en nous grattant les couilles. Il n'est donc pas nécessaire que vous soyez présent dès 8 heures. »

Méfiez vous de l'ombre sur les photos!!!!!!!!!

L'institutrice demande à la classe :

- Que voulez-vous être en grandissant?
Le petit Toto répond:
- Moi, je veux être milliardaire, fréquenter les plus beaux clubs, trouver la plus belle "salope", lui acheter une Ferrari à un million d'euros, un appartement à Copacabana, une villa à Paris, un jet privé pour voyager partout dans le monde, une carte de crédit sans limite et  lui faire l'amour trois fois par jour !
L'institutrice complètement choquée par la réponse vulgaire et crue de Toto, essaie de récupérer la situation et, feignant de l'ignorer , demande:
- Et toi Lola ?
- Moi, je veux être la salope à Toto !!!

 


TRÈS COURTE :      
  Un chinois arrive à Paris et, après avoir un peu parcouru la ville en taxi, il demande au chauffeur : 
    
-Vous, les français, vous avez fait la 'guerre d'Algérie' ? 
" Oui évidemment", répond le chauffeur et le chinois répond:
- Mais pourquoi vous avez gardé tous les prisonniers ??????????????!


Objet : La prostate...... :- excellente

Pour l'examen médical annuel, un homme se rend chez un urologue pour vérification de la prostate, il découvre que l'urologue en question est une très jolie femme. 
La doctoresse lui annonce :
 - " Je vais vérifier votre prostate aujourd'hui. Voulez-vous vous coucher sur le côté droit et plier vos genoux.
Pendant que j'examine la prostate, prenez une grande respiration et dites: " 99 ".
                                                          
L'homme obéit et dit :- "99" ...
                                                          
La doctoresse dit :
  - "Parfait."
                                                          
Maintenant, tournez-vous sur le côté gauche et à nouveau, prenez une grande respiration et dites : - " 99" ..
                                                          
À nouveau, l'homme dit : - " 99"
                                                          
La doctoresse :
- "C'est très bien."
                                                          
Maintenant, tournez sur le dos, les genoux repliés.
 Je vais vérifier votre prostate avec cette main et avec l'autre je vais tenir votre pénis pour qu'il soit en dehors du chemin.
Voilà, respirez à fond et dites : - " 99 " ..
                                                         
 L'homme commence : - "1... 2... 3... 4... 5... ... ... "
                                                          
 ( Un homme sera toujours un homme... )

   Petites histoires en 7 épisodes

Numéro 6  :

       Un ex va au mariage de son ancienne femme..
       Durant la soirée, l'ex va voir le nouveau marié et lui demande d'un air arrogant :
- Comment tu trouves ça, de rentrer dans du stock usagé
         
Le nouveau marié le regarde droit dans les yeux et, inébranlable (!!!),
       
Il lui répond :
- C'est stupéfiant ! Passé les 6 premiers centimètres, c'est flambant neuf !


Numéro 5 : 
      Un homme se cogne contre une femme dans un hall d'hôtel.
      
Durant la collision son coude butte contre la poitrine de celle-ci.
     
Ils sont tous les deux surpris.
     
L'homme se tourne vers elle et dit :
- "Madame, si votre cœur est aussi doux que votre poitrine, je sais que vous me pardonnerez."
     
Ce à quoi elle répond :
- "Si votre queue est aussi dure que votre coude, je suis dans la chambre 221".


Numéro 4 : 
     
Un homme d'affaire monte à bord d'un train et se retrouve assis à côté d'une superbe femme. Il remarque qu'elle est en train de lire un livre sur les statistiques sexuelles.
     
Il l'interroge sur ce sujet, et elle répond :
- "C'est un livre très intéressant. Ainsi les Indiens sont ceux dont le pénis est le plus long, et les bretons sont ceux qui savent le mieux s'en servir. Au fait je m'appelle Florence. Et vous ? "
- "Geronimo LE GENNEC ! Enchanté de vous rencontrer."


Numéro 3 : 
     
Un soir, alors qu'un couple se couche, le mari commence à caresser le bras de sa femme. Elle se retourne et lui dit :
- "Je suis désolée chéri, j'ai un rendez-vous chez le gynécologue demain et je veux rester fraîche".
      Le mari déçu se retourne. Quelques minutes plus tard, il se tourne de nouveau vers sa femme.
- "Est-ce que tu as aussi un rendez-vous chez le dentiste demain ?"

Numéro 2 : 
      Un prêtre et une nonne sont dans une tempête de neige. Après un moment, ils trouvent une petite cabane. Exténués, ils se préparent à dormir. Il y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais seulement un lit. Gentleman, le prêtre dit :
- "Ma sœur, vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur le sol, dans le duvet".
      Alors qu'il venait juste de fermer son duvet et commençait à s'endormir, la nonne dit :
- "Mon père, j'ai froid ".
       Il ouvre la fermeture de son duvet, se lève, prend une couverture et la pose sur elle.
   
    De nouveau, il s'installe dans le duvet, le ferme et se laisse sombrer dans le sommeil, quand la nonne dit encore :
- "Mon père, j'ai toujours très froid".
       Il se lève à nouveau, met une autre couverture sur elle et retourne se coucher. Juste au moment où il ferme les yeux, elle dit :
- "Mon père, j'ai si froid ".
      Cette fois, il reste couché et dit :
- "Ma sœur, j'ai une idée : nous sommes ici au milieu de nulle part, et personne ne saura jamais ce qui s'est passé. Faisons comme si nous étions mariés".
       Enfin exaucée, la nonne répond :
- "Oui, c'est d'accord ".
        Et le prêtre crie :
- "Alors tu lèves ton cul et tu prends toi-même ta putain de couverture, conasse !"


Numéro 1 :
       Un couple a été marié pendant 50 ans. Un matin au petit déjeuner, la femme déclare :
- " Rappelle-toi comme 50 ans en arrière, nous étions probablement assis à cette même table ensemble."
- b"Je sais," dit le vieil homme
- "Nous étions probablement assis, complètement nus."
- " Eh, bien, " dit la vielle femme " revivons un peu du passé."
      Alors les 2 se déshabillent entièrement et se rassoient.
- "Tu sais chéri," dis la petite vieille toute excitée "mes tétons sont toujours aussi chauds aujourd'hui qu'ils l'étaient il y a 50 ans !"
- "Ça ne m'étonne pas, " répondit le grand-père "Il y en a un dans le grille-pain et l'autre qui trempe dans ton café..."


Hors concours : 
      La maîtresse demande à chacun de ses élèves :
- "Que  voulez-vous faire plus tard ?"
- Moi, quand je serai grand, je veux être un grand joueur au PSG et si ça ne marche pas je serai petit joueur à l'OM.
- Moi, quand je serai grand, je veux être chirurgien et puis si ça ne marche pas je serai brancardier.
- Moi, quand je serai grande, je veux être actrice et puis si ça ne marche pas je serai caissière au cinéma.
- Moi, quand je serai grand, je veux être un grand athlète et puis si ça ne marche pas je serai prof de gym.
- Moi, quand je serai grand, je veux des femmes et du Champagne, dit Lionel.
- Ah bon, s'exclame la maîtresse en riant. Et si ça ne marche pas ?
- Branlette et Champomy !

     

 

                                                                                                                             

 

 

 

 


Ginette celle-là il faut la lire !!!

A l’hospice, Ginette est la reine de la chaise roulante, catégorie plus de 85 ans. Elle adore foncer dans les couloirs, prendre un maximum de vitesse et les virages sur une roue. Parce qu’elle n'a pas toute sa tête, les autres pensionnaires tolèrent ses frasques. Certains, même, participent à son délire de reine de la route et de la vitesse.

Un jour, alors que Ginette fonce dans le couloir, une porte s'ouvre et son copain Jacques s'avance vers elle, le bras tendu en criant :
·    STOP !...
·    Rangez votre véhicule sur le côté et arrêtez le moteur !
Ginette s'arrête immédiatement et Jacques s'approche :
·  Bonjour, Madame, pouvez-vous me présenter votre permis et les papiers du véhicule ?

Ginette farfouille dans son sac, sort un emballage de gâteau, un vieux ticket de métro et les tend à Jacques.
·    OK ! tout est en ordre, dit celui-ci, vous pouvez circuler !

Aussitôt, Ginette repart en trombe sur sa chaise roulante....
Plus loin, alors qu'elle prend son virage sur une roue
, Gilou, un autre copain, se plante devant elle et demande :
·    Avez - vous l'attestation d'assurance de ce véhicule ?

Ginette regarde de nouveau dans son sac et tend à Gilou une feuille de salade.

Celui-ci fait semblant d'examiner la feuille et dit :

·    C'est bon ! Vous pouvez reprendre la route, Madame ..

Ginette repart, tourne au bout du couloir et tombe sur POPOL, planté au milieu du couloir. II est nu et tient son sexe en main.

·    OH NON ! Dit Ginette... Pas encore l'Alcootest !

 

 

Elle n’est pas belle la vie en maison de retraite !

 


Elle va vous plaire !!!


   Un couple s'arrête devant un tableau exposé lors d'un vernissage sur lequel sont dessinés trois hommes très noirs, nus, assis dans un parc. 
   Deux ont le pénis noir et le troisième a le pénis rose.  Le couple regarde le tableau d'un air embarrassé.
   L'artiste s'approche du couple :
- Puis-je vous aider ? Je suis l'auteur de ce tableau !
- Nous aimons beaucoup votre peinture, mais nous ne comprenons pas pourquoi il représente trois Africains sur un banc.
   En plus, celui du milieu a un pénis rose, alors que les deux autres ont le pénis noir !
- Ce ne sont pas des Africains, ce sont des mineurs de fond, et celui du milieu est rentré déjeuner chez lui !


Vu dans le Gers !   Génial !!!!  Non!!!!!

Histoire de VTT adaptable aussi à la route


Après quinze ans de mariage et de fréquentes disputes, un couple se décide à consulter un conseiller conjugal.
L'épouse se lance immédiatement dans une longue tirade passionnée, elle détaille chaque petit problème de couple survenu pendant ces 15 années.
Et encore, et encore, et encore : il ne m'aime plus, il me néglige, il me laisse seule, il ne me donne pas d'affection, etc., etc. et le sexe n'en parlons même pas ...
Finalement, après l'avoir patiemment écoutée, le thérapeute se lève, fait le tour de son bureau, il demande à la femme de se lever et il l'embrasse longuement, avec fougue et passion.... et puis il la renverse sur son bureau, lui soulève la jupe et la prend langoureusement.
La femme, enfin silencieuse, se rassied calmement, l'air béat, comme sur un nuage. 
« Voilà , dit le thérapeute au mari, ce dont votre épouse a besoin, chaque jour.
Et j'insiste: chaque jour de la semaine ! Sommes-nous bien d'accord ? »
Le mari, après quelques instants de réflexion : 
« Du lundi au vendredi, pas de problème, je peux vous l'amener ici chaque matin, mais le weekend pas possible.... Je fais du VTT.........! »




Un homme s'évade après plusieurs années de prison.

Il entre dans une maison pour voler de l'argent et un fusil et il trouve un jeune couple au lit.

Il ordonne à l'homme de sortir du lit et l'attache à une chaise.

Il attache ensuite la femme au lit, il se met dessus et l'embrasse dans le cou. 

Puis le fugitif se lève et s'en va dans la salle de bain.

Le mari tout affolé en profite pour dire à sa femme :

- "Ecoutes ma chérie, c'est un évadé de prison, regardes ses vêtements. 

    Cela doit faire longtemps qu'il n'a pas vu de femme. 

    J'ai vu comment il t'embrassait dans le cou. 

    S'il veut du sexe, ne résistes pas, fais ce qu'il veut. 

    Donnes-lui satisfaction même si ça te répugne. 

    S'il se fâche, il peut nous tuer. 

    Sois forte ma chérie ... Je t'aime !"

Sa femme lui répond :

- "Il ne m'embrassait pas dans le cou.

    Il m'a chuchoté à l'oreille qu'il était Gay, qu'il te trouvait à son goût, et voulait savoir si on avait de la vaseline.

    Je lui ai dit qu'il devait y en avoir dans la salle de bain.

    Sois fort chéri ... Je t'aime !"


CHEZ PILOU 

Tous les 10 ans, d'anciens copains se retrouvent pour passer une bonne soirée ensemble.    
Au moment de fêter leurs 40 ans, ils se retrouvent et se demandent où passer cette soirée
Au début ils n'arrivent pas à se mettre d' accord sur le lieu mais l'un d'eux propose :
- "Allons au restaurant « Chez Pilou », la serveuse est  vraiment jolie et porte toujours un chemisier avec un décolleté  bien plongeant."
 Aussitôt dit, aussitôt fait.
  
10 ans plus tard, pour leurs 50 ans, ils se retrouvent à nouveau et se demandent où passer la soirée mais l'un d'eux  propose :

 - "Allons au restaurant « Chez Pilou », on y mange très bien  et la carte des vins est excellente."
 Aussitôt dit, aussitôt fait.

10 ans plus tard, quand ils fêtent leurs 60 ans, ils se retrouvent à nouveau et se demandent comme d'habitude où passer la soirée et l'un d'eux propose:

- "Allons au restaurant « Chez Pilou», c'est calme et non-fumeur."
 
Aussitôt dit, aussitôt fait.
   
10 ans plus tard, pour leurs 70 ans donc, ils se retrouvent et  se demandent où passer la soirée et l'un d'eux propose :
- "Allons au restaurant « Chez Pilou », c'est bien adapté aux fauteuils roulants et il y a un ascenseur."

 
Aussitôt dit, aussitôt fait.
  
Dernièrement, ils fêtaient leurs 80 ans et se demandaient où aller. L'un d'eux proposa :

 - "Allons au restaurant « Chez Pilou ».
 Et tous de répliquer :  - "Bonne idée, nous n'y sommes jamais allés !"


     
    Ne riez pas, ce sera nous bientôt.


Ribéry  reçoit son avis d’imposition…

Il est très surpris de voir que ses impôts ont augmenté alors qu'il a déclaré la même somme que l’année précédente.

 

Furieux, il se rend au centre des impôts, pour faire une réclamation.

 

 

Monsieur le percepteur, dit-il, je ne comprends pas la hausse de mes impôts.

J'ai déclaré le même revenu que l'an dernier et j’ai une augmentation de mes impôts.

Ce n’est pas possible !!!

 

Si Monsieur, dit le percepteur,

le PLAFOND de la Sécurité sociale a été rehaussé.

 

 

Et alors ?   C’est à moi de payer les travaux… ?

 


Un plaisir de conjuguer
Conjugaison en Francais avec le Passe Si
Présentation Microsoft Power Point 882.5 KB

          
  
Deux blondes stagiaires dans une petite société maritime ont pour tâche de mesurer la hauteur d'un mât.
 
Elles sortent et se rendent au mât avec les échelles et les rubans à mesurer.
 
Tour à tour, elles tombent de l'échelle ou laissent tomber le ruban à mesurer.
  
Un ingénieur passe par là et voit ce qu'elles essaient de faire.
 
D'un geste moqueur il tire le mât à terre et le met à plat, le mesure de bout à bout et enfin donne la mesure à une des blondes, puis il s'en va.
  
Après que l'ingénieur soit parti, la blonde se tourne vers l'autre et dit en riant :
  
- Ça c'est bien un ingénieur, nous cherchons la hauteur et il nous donne la longueur, quel con !!!!!!!................

Plus aucun musulman dans le tram suisse. 

Un mec complètement bourré vient sonner avec insistance chez des gens, en pleine nuit. 

L'homme de la maison se lève et demande furieux : Qu'est-ce que tu veux ?
L'autre lui répond : Viens me pousser ! Il faut que tu viennes me pousser !

Excédé le propriétaire de la maison lui dit : je ne te connais pas, et en plus il est 4 heures du matin, tu me réveilles pour me dire de te pousser et j'en ai pas envie, alors dégage d'ici et ne me dérange plus !

  De retour dans la chambre, il se remet au lit, mais sa femme qui a tout entendu, le sermonne : quand même tu exagères, cela t'est déjà arrivé d'être en panne la nuit, tu aurais pu le pousser ce pauvre type.

 
Ouais, mais il fait froid et en plus il est bourré !
  Raison de plus pour l'aider, il ne va pas y parvenir tout seul. Non ? Vraiment, je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude...!

Le mari, pris de remords, se rhabille et descend.
 

Il ouvre la porte et crie : eh mec ! C'est d'accord, je me suis habillé exprès pour venir te pousser !

 Tu es où ?
 

Et le mec bourré répond  :  là, sur la balançoire  ...!


 

 Je ne suis pas un expert en oiseaux mais je peux vous dire que dans cette nichée, il y a 1 male et 4 femelles.

et je ne suis pas sur de me faire des amies.

 

 

Nous ne sommes pas sortis de la m.....

Notre cher Président ( Monsieur Hollande ) avait annoncé en 2012  une nette amélioration de la situation économique à l'horizon 2013...
-Or, si l'on regarde dans le dictionnaire la définition du mot "horizon", il est noté :
" ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l'on avance !   


Il semblerait que ça se confirme...

 


Trop Mignonne                                                                                                                          

 

Un père rentre du bureau plus tôt que d'habitude et découvre trois verres à Cognac sur la table de la cuisine. Il appelle son petit garçon :

-Il y a eu de la visite cet après-midi ?

-Oui ! Un monsieur est venu et maman lui a offert à boire un petit cognac !

-Mais le troisième verre, alors ?

-C'est moi qui l'ai bu !

- Et tu ne t'es pas senti mal ?

-Moi ça ne m'a rien fait, mais maman et le monsieur ont dû se coucher !

 

 Les faineants sont redoutables:

 

 Un type au téléphone annonce à sa patronne qu'il ne viendra pas au bureau aujourd'hui car il s'est donné un coup de marteau sur le pouce, ce dernier est enflé et le fait terriblement souffrir.

Sa patronne, sceptique car elle connait bien le lascar lui demande de prendre une photo de son pouce avec son smartphone et de la lui envoyer:

 

ci-joint la photo

 

Sacré Coluche, tu nous manques
nsmail-1.pps
Présentation Microsoft Power Point 3.1 MB

Cyclo-Club Lambesc

Ce modeste site est à l'entière disposition des adhérents.

Vos articles, vos idées, vos rubriques seront les bienvenus.

Je reste à votre disposition pour modifier tout article, toute photo, toute faute d'orthographe qui pourrait choquer l'un d'entre vous.

Je compte sur vous pour faire vivre ce site que je veux très convivial.

Vive le CCL.

Paul